Une semaine après le rapport d’Artprice (Voir La Chine reprend la tête du marché de l’art), c’est au célèbre TEFAF Art Market Report de livrer ses conclusions. Publié à la veille de la foire de Maastricht, il est rédigé pour la première fois cette année par Rachel Pownall. Selon les conclusions de cette dernière, le marché de l’art est “solide” et “résistant” malgré un contexte politique et économique de plus en plus incertain.

Les premier résultats du TEFAF Art Market Report insistent surtout sur l’état des ventes publiques, premières victimes du ralentissement de 2016. Le volume des ventes aux enchères a ainsi baissé de 18,8% par rapport à 2015. Le nombre d’objets vendus a chuté de 21,5%. Les États-Unis ont été les plus touchés avec une baisse de 41%, tandis que les ventes aux enchères en Asie sont restées stables.

Aux grandes soirées de Sotheby’s ou Christie’s, les collectionneurs ont préféré des transactions privées, notamment pour préserver leur anonymat. Les ventes de gré à gré représenteraient désormais 70% des transactions à l’échelle mondiale. L’économiste souligne par ailleurs que les revenus des marchands ont augmenté de 20 à 25% et qu’ils sont responsables de 62,5% des ventes d’art. Plusieurs ventes importantes ont été conclues en privé en 2016, notamment celle des deux toiles de Rembrandt Portrait de Marten Soolmans et Portrait de Oopjen Coppit, épouse de Marten Soolmans vendues à la France et aux Pays-Bas pour 160 millions d’euros.

Le rapport note aussi une importance grandissante d’internet sur le marché de l’art, aussi bien pour les marchands que pour les collectionneurs. Le communiqué de presse indique ainsi que les galeristes et autres art dealers sont de plus en plus désireux d’y faire des affaires. 67% d’entre eux indiquent être persuadés que les plateformes en ligne et leurs propres sites internet vont avoir un impact sur leur profitabilité à l’avenir.

L’année 2017 commence plutôt bien pour le marché puisque les ventes impressionnistes et modernes de Sotheby’s et Christie’s ont montré que les collectionneurs étaient toujours prêts à investir dans des œuvres de grande qualité (Voir Un record pour Magritte chez Christie’s).

Articles Similaires
Art Basel Hong Kong Clare McAndrew

Clare McAndrew livre son analyse d’un marché de l’art en baisse à Art Basel Hong Kong

Art Basel Hong Kong a ouvert ses portes le 21 mars. L’événement, qui gagne en puissance chaque année depuis sa

TEFAF New York

TEFAF New York permet aux galeristes européens de renouer avec les collectionneurs américains

TEFAF veut marcher dans les traces d’Art Basel. Tout comme la foire suisse, qui se déroule désormais à Bâle, à

EAF Monaco

Renaud Siegmann, directeur de l’EAF Monaco : “La principauté reflète les potentialités du marché de l’art au XXIe siècle”

Alors que les ventes londoniennes sont terminées et que l’été s’installe, Monaco s’apprête à raviver le marché avec la sixième

Brexit Wolfgang Tillmans

Les conséquences du Brexit inquiètent le marché de l’art

Le 23 juin, les britanniques ont voté majoritairement pour la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. L’annonce du résultat a

Clare McAndrew livrera désormais son célèbre rapport à Art Basel

C’est en pleine inauguration d’Art Basel que la nouvelle a été officialisée. En plus d’une première belle journée de vente,

Pin It on Pinterest