Trois œuvres vont être retirées d’une exposition qui devait ouvrir ses portes au musée Guggenheim de New York le 6 octobre prochain, suite aux plaintes de défenseurs des droits des animaux. Depuis plusieurs jours, des activistes manifestaient devant le musée pour demander le retrait des trois œuvres chinoises. Une pétition en ligne a été signée par plus de 700 000 personnes.

L’événement, Art and China After 1989 : Theater of the World se penche sur l’art conceptuel et expérimental chinois. Parmi les œuvres incriminées, on compte deux vidéos de performances, Dogs That Cannot Touch Each Other de Sun Yuan et Peng Yu et A Case Study of Transference de Xu Bing. La première montre des combats de chiens qui, placés sur un tapis roulant, ne peuvent pas se toucher. La deuxième met en scène deux cochons tatoués qui se reproduisent devant un public. Mais l’œuvre qui a le plus déchaîné la colère des associations est celle qui donne son titre à l’exposition, Theater of the World de Huang Yong Ping. Cette installation inclut des insectes et des lézards vivants qui s’affrontent dans une arène.

Le musée new-yorkais a tenu dans un premier temps à défendre les artistes et notamment Dogs That Cannot Touch Each Other. “Contrairement à ce qui a été dit, il n’y a pas eu de combat dans la performance originale, lit-on dans le communiqué du musée. Par ailleurs la présentation au Guggenheim n’est faite que sous la forme d’une vidéo.”

Dans un autre communiqué publié quelques heures plus tard, le musée a annoncé le retrait des trois œuvres, “pour la sécurité de ses équipes, des visiteurs et des artistes”. L’institution explique avoir reçu des menaces de violence.

Ce n’est pas la première fois qu’une œuvre d’art contemporain impliquant des animaux suscite l’indignation du public et des associations. En avril 2017, Artnet calculait ainsi que Damien Hirst avait tué dans sa carrière pas moins d’un million d’animaux, si l’on compte notamment tous les insectes qui ont péri dans ses installations. Son travail avait été dénoncé par le groupe de défense des animaux 100% Animalisti à la veille de son exposition vénitienne. Wim Delvoye avait lui aussi choqué ces dernières années en tatouant des cochons vivants.

Articles Similaires
Deutsche Bank

Un nouveau musée pour la collection de la Deutsche Bank

Selon Der Tagesspiegel, la Deutsche Bank prévoit d’installer sa collection dans un nouveau musée au cœur de Berlin d’ici 2018.

Shu Lea Cheang

Le Guggenheim restaure une œuvre d’art en ligne de Shu Lea Cheang

Dans les musées du monde entier, la restauration des tableaux est une pratique courante. Avec l’émergence, depuis le début des

Nancy Spector

Nancy Spector quitte le Brooklyn Museum pour retrouver le Guggenheim

Nancy Spector sera restée moins d’un an au Brooklyn Museum, qu’elle avait rejoint en avril 2016 au poste de directrice

Guggenheim Helsinki

Le gouvernement finlandais refuse de financer le Guggenheim Helsinki

Le 23 juin 2015, la fondation Solomon R. Guggenheim annonçait qu’elle avait retenu Art in the City, le projet de

Chefs d’œuvres, découvertes et ventes soutenues à Art Basel 2016

Les galeries parisiennes et londoniennes s’accordaient à témoigner de ventes calmes, voire éteintes depuis janvier, et même à Frieze New

Pin It on Pinterest