Après des résultats mitigés, mais un beau record pour une toile de Monet, aux ventes impressionnistes, les soirées contemporaines new-yorkaises ont confirmé un ralentissement du marché. Toutefois les maisons de ventes aux enchères ont tenu bon, aidées par les œuvres de grands noms comme Willem de Kooning, Gerhard Richter ou David Hockney.

Un record pour de Kooning chez Christie’s

Il n’y a pas de doutes : l’heure était aux records chez Christie’s cette semaine. Après la vente de la Meule de Monet pour 76 millions d’euros (Voir Munch et Monet, star des ventes impressionnistes à New York), c’est Willem de Kooning qui était le héros de la soirée contemporaine. Sa toile Untitled XXV s’est arrachée pour 66 millions de dollars (62 millions d’euros), dépassant son estimation de 40 millions. Un record pour l’artiste. La même peinture monumentale s’était vendue chez Christie’s il y a dix ans pour 27 millions de dollars.

Christie's dubuffet de kooning

Jean Dubuffet, Le Grandes Artères, 1961 © Christie’s

Autre temps fort, la vente du tableau Les Grandes Artères de Jean Dubuffet, estimé autour de 15 millions et adjugé pour 23,7 millions de dollars (22,3 millions d’euros).

Le guitariste Eric Clapton avait mis en vente ce soir-là trois toiles de Richter, dont Abstraktes Bild (809-2). Depuis plusieurs mois, les questions se multiplient autour du marché de l’artiste allemand, dont les œuvres sont (trop?) régulièrement proposées aux enchères. Il semblerait qu’il se porte toujours bien puisque les trois œuvres se sont vendues pour 77,2 millions de dollars (72,8 millions d’euros). Selon Bloomberg, le guitariste avait acquis ces travaux pour un peu plus de 3 millions de dollars en 2001.

Le jeune peintre Adrian Ghenie, phénomène des enchères depuis 2012 (Voir Ventes de mai : Basquiat, Twombly, et le jeune peintre roumain aux 2,6 millions de dollars) a continué à intéresser les collectionneurs. Sa toile Flight into Egypt s’est vendue pour 1,4 millions de dollars (1,3 millions d’euros). Un peu plus tard, The Bridge a largement dépassé son estimation en se vendant pour 3,3 millions de dollars (3,1 millions d’euros).

En tout, la vente de Christie’s a rapporté 277 millions de dollars (261 millions d’euros). Un résultat en deçà du même événement l’année dernière, qui avait comptabilisé un total de 331,8 millions. Le New York Times note tout de même que les montants ont désormais tendance à être biaisés, les maisons de vente comptant de plus en plus sur les garanties.

Du mieux chez Sotheby’s

Lundi soir, Sotheby’s avait été en mauvaise posture avec sa vente impressionniste, qui avait peiné à atteindre les 157 millions de dollars. La maison de ventes aux enchères américaine a fait beaucoup mieux jeudi soir et sa vente contemporaine a comptabilisé 277 millions de dollars (261 millions d’euros). Le Wall Street Journal rapporte une ambiance électrique et une soirée durant laquelle des collectionneurs prestigieux se sont battus pour les plus belles toiles.

Enchères Gerhard Richter Auctions

Détail de “A.B., Still” de Gerhard Richter, 1986. © Sotheby’s

Il faut dire que Sotheby’s avait misé gros avec la vente d’une partie de collection de Steven et Ann Ames, qui comptait de grands noms de l’art contemporain. La pièce maîtresse, la grande toile de Gerhard Richter A B, Still estimée entre 20 et 30 millions d’euros a été adjugée pour près de 34 millions de dollars (32 millions d’euros). Les autres œuvres signées Georg Baselitz, Willem de Kooning ou Richard Prince se sont aussi arrachées. En tout, la prestigieuse collection a rapporté 122,8 millions de dollars.

D’autres pièces ont rythmé la vente, notamment un autoportrait d’Andy Warhol (Self-Portrait (Fright Wig)) adjugé pour 24,4 millions de dollars (23 millions d’euros); un Basquiat vendu pour 18,6 millions de dollars (17,5 millions d’euros) et une grande toile de David Hockney acquise pour 11.7 millions de dollars (11 millions d’euros).

Une bonne soirée chez Phillips

Du côté de Phillips, la soirée contemporaine a atteint les 111 millions de dollars (104 millions de dollars), un bon résultat pour la maison américaine qui connaît ainsi une augmentation de 66% par rapport à l’année dernière. Presque tous les lots ont été vendus, puisque seules trois toiles n’ont pas trouvé acquéreur.

Un record a notamment été atteint par une peinture de Carmen Herrera, Cerulean, adjugée pour 970 000 dollars (914 000 euros). La peintre a été honorée récemment par le Whitney d’une grande rétrospective et son œuvre fait l’objet d’une attention nouvelle.

Carmen Herrera Phillips De kooning

Cerulean, Carmen Herrera © Phillips

Gerhard Richter était encore une fois de la partie. Sa toile de 1953 Dϋsenjäger, appartenant au milliardaire Paul Allen, a été adjugée pour 25,5 millions de dollars (24 millions d’euros). Preuve que le marché du peintre allemand est toujours solide et n’est pas prêt de s’effondrer. Avec la vente de toiles de Lichtenstein ou de de Kooning, Phillips a continué de prouver qu’elle restait dans la course.

Le prochain rendez-vous du marché de l’art ? Art Basel Miami qui permettra, début décembre, de dresser un bilan plus définitif de l’année 2016 quelques semaines après les élections américaines.

Articles Similaires
Christie's asia art asiatique asia week

Asia Week : Christie’s réalise une vente record d’art chinois à New York

Christie’s l’avait déjà annoncé à l’occasion de son bilan de l’année 2016 : l’art asiatique a le vent en poupe.

sotheby's double contemporary

Sotheby’s double la mise par rapport aux ventes contemporaines de 2016

Les craintes liées au Brexit semblent loin et Sotheby’s a continué sur la lancée de Christie’s (Voir Une soirée de

Peter Doig Christie's records record

Une soirée de records chez Christie’s

Dix records. C’est par ce chiffre triomphant que Christie’s a introduit le bilan de sa vente du 7 mars, qui

Gustav Klimt

Un paysage de Klimt atteint les 48 millions de livres sterling chez Sotheby’s

Au lendemain de la vente de Christie’s (Voir Un record pour Magritte chez Christie’s), Sotheby’s a organisé sa soirée impressionniste

René Magritte Christie's record

Un record pour Magritte chez Christie’s

Christie’s a lancé les ventes londoniennes hier soir avec une soirée consacrée à l’art impressionniste, moderne et au surréalisme. Elle

Pin It on Pinterest