Dix records. C’est par ce chiffre triomphant que Christie’s a introduit le bilan de sa vente du 7 mars, qui vient clore deux belles semaines à Londres. Quelques jours après sa soirée impressionniste et moderne (Voir Un record pour Magritte chez Christie’s), Christie’s a dispersé 56 des 59 de ses lots contemporains, pour un total de 96,4 millions de livres sterling. Une augmentation de 65% par rapport à la même période l’année dernière.

Les bilans de 2016 n’ont eu de cesse de déplorer l’absence de ventes spectaculaires. Il semblerait qu’elles soient de retour, puisque trois œuvres ont été adjugées pour plus de 10 millions de livres sterling chez Christie’s : Cobourg 3+1 More de Peter Doig (12,7 millions de livres sterling), No.1 de Mark Rothko (10,7 millions de livres sterling) et Être et paraître de Jean Dubuffet (10 millions de livres sterling).

Christie's records

Être et paraître, Jean Dubuffet (1963) © Christie’s

La soirée a été marquée par rien moins que dix records d’artistes. Freischwimmer 186 de Wolfgang Tillmans, dont le travail fait actuellement l’object d’une rétrospective à la Tate Modern, a ainsi été adjugé pour 269 000 livres sterling. Un autre record a été atteint pour l’artiste d’origine nigériane Njideka Akunyili Crosby, dont les œuvres sont très rares sur le marché et qui a actuellement la cote auprès des collectionneurs et des institutions (Voir Le Prix Canson® est attribué à Njideka Akunyili Crosby). The Beautyful Ones a quadruplé son estimation en se vendant pour 2,5 millions de livres sterling.

christie's record

Njideka Akunyili Crosby, The Beautyful Ones (2012) © Christie’s

Des œuvres d’Albert Oehlen, Jean Dubuffet, Günther Uecker et Cecily Brown ont aussi marqué des records chez Christie’s.

Fermeture de la salle de vente de South Kensington

Au lendemain de cette vente et malgré ces très bons résultats, Christie’s a publié un communiqué pour annoncer des restructurations et des coupes budgétaires. La maison de ventes aux enchères va notamment fermer la salle de vente de South Kensington à Londres et réduire les effectifs de la branche d’Amsterdam. Guillaume Cerutti, CEO de Christie’s, a expliqué vouloir s’adapter au marché en misant plutôt sur le développement en Asie et sur les ventes en ligne.

Articles Similaires

Les ventes aux enchères de la semaine passées au crible

À l’heure d’automne, les enchères ont le vent en poupe, outre-Atlantique. Un tableau de Fernand Léger qui pèse lourd (70

Sara Kay

Sara Kay ouvre une nouvelle galerie à New York et met en avant les femmes artistes

Au milieu des annonces de la fermeture de galeries (Voir “Andrea Rosen annonce la fermeture de sa galerie de Chelsea“),

francis bacon

Francis Bacon, star des ventes d’automne

Il y a une dizaine de jours, Christie’s annonçait la vente exceptionnelle d’une toile rare de Francis Bacon, Head With

Francis Bacon

Christie’s va vendre une toile rare de Francis Bacon

Francis Bacon a la cote sur le marché de l’art. En 2013, son triptyque représentant Lucian Freud s’est arraché pour

Max Beckmann christie's

De bons résultats pour Christie’s pour 2017

La maison de ventes aux enchères vient de dévoiler ses résultats pour la première moitié de l’année 2017. Christie’s affiche

Pin It on Pinterest