Après la soirée de Sotheby’s la semaine dernière, marquée par le double record de Kandinsky (Voir Deux Records pour Kandinsky chez Sotheby’s), les ventes ont repris à Londres. Christie’s, qui a décidé de ne pas organiser de soirée contemporaine cette année, a proposé mardi soir sa vente dédiée à l’art moderne et impressionniste.

La vente de Christie’s a battu celle de sa rivale avec un total de 149,4 millions de livres sterling (contre un peu plus de 127 millions chez Sotheby’s) et un très bon taux de vente de 94%.

L’œuvre la plus importante de la soirée était L’Enfer des oiseaux, une toile du peintre allemand Max Beckmann, datant de 1948 et présentée par Christie’s comme un “Guernica expressionniste”. Elle porte une signification historique particulièrement importante puisqu’il s’agit de la première œuvre réalisée par l’artiste après avoir fui l’Allemagne en 1937. En exil avec sa femme aux Pays-Bas, il peint L’Enfer des oiseaux, une allégorie féroce du régime nazi. On y voit un homme nu, couché sur le ventre tandis que son dos est dévoré par un oiseau. À côté de lui, une femme bleue sortant d’un œuf fait un salut nazi.

Depuis 1983, l’œuvre était la propriété du galeriste américain Richard Feigen. Elle a été adjugée pour 32 millions de livres sterling, un record pour l’artiste aux enchères. Plusieurs collectionneurs se sont disputés la toile. Selon Le Monde, elle aurait été vendue au célèbre galeriste Larry Gagosian, pour le compte du collectionneur Leon Black, connu pour être l’acheteur présumé du Cri de Munch. L’enfer des oiseaux a déjà été montré au Metropolitan Museum of Art à New York à l’occasion d’une rétrospective consacrée à l’œuvre du peintre.

Max Beckmann

Femme écrivant (Marie-Thérèse), Picasso © Christie’s

Parmi les autres temps fort de la soirée, la toile de Picasso Femme écrivant (Marie-Thérèse), un portrait réalisé en 1934 au début de son aventure avec sa jeune maîtresse, a été adjugé pour 34,9 millions de livres. Le moissonneur (d’après Millet) de Van Gogh, peint par l’artiste à l’asile de Saint Paul de Mausole en 1889 s’est vendu pour 24,2 millions de livres sterling.

Trois records d’artistes ont été marqués pendant la soirée. Pour L’Enfer des oiseaux de Max Beckmann, dont nous avons parlé plus haut, ainsi que pour une toile de l’artiste belge Georges Vantongerloo (Composition dans le carré avec couleurs jaune-vert-bleu-indigo-orangé, 1,1 million de livres sterling) et pour une œuvre de l’artiste dada Hannah Höch (Frau und Saturn).

Les ventes continuent mercredi soir avec la soirée de Sotheby’s consacrée à l’art contemporain.

Articles Similaires
Max Beckmann christie's

De bons résultats pour Christie’s pour 2017

La maison de ventes aux enchères vient de dévoiler ses résultats pour la première moitié de l’année 2017. Christie’s affiche

Thomas P. Campbell Metropolitan Museum weiss

Encore un record pour le Metropolitan Museum à New York

L’institution new-yorkaise vient d’annoncer qu’elle avait battu son propre record de 6,7 millions de visiteurs atteint l’année dernière. Le Met

Nafea Faa Ipoipo, Paul Gauguin, Sotheby's, record

“Nafea Faa Ipoipo” de Paul Gauguin n’est pas l’œuvre la plus chère jamais vendue

En 2015, le monde de l’art était sous le choc après l’annonce d’un nouveau record retentissant. La presse venait de

Deux records pour Kandinsky chez Sotheby’s

Les ventes londoniennes ont commencé le 21 juin avec une première soirée consacrée à l’art impressionniste et moderne chez Sotheby’s.

Picasso Dora Maar

Sotheby’s va vendre une bague signée Picasso

Picasso adorait expérimenter différents moyens d’expression et son œuvre est l’une des plus prolifiques du vingtième siècle. Tout au long

Pin It on Pinterest