Au mois de mars 2016, la fondation Lahore Biennale annonçait son intention de lancer une nouvelle Biennale dès novembre 2017 (Voir “Une nouvelle Biennale s’installe au Pakistan“), un événement dont l’ambition était de mettre en lumière la scène artistique pakistanaise.

Pour s’occuper de la programmation de ce nouveau rendez-vous, la fondation avait choisi Rashid Rana, un artiste pakistanais à la renommée internationale qui voulait “explorer la manière dont l’art peut changer la société” et moderniser le concept de biennale. Il semblerait pourtant qu’un différend oppose aujourd’hui l’artiste et la fondation. Rashid Rana a en effet annoncé dans un communiqué paru sur Instagram qu’il quittait son poste de directeur artistique.

“Suite à des visions divergentes concernant la première biennale de Lahore, peut-on lire dans l’annonce, Mr Rashid Rana et la fondation Lahore Biennale n’ont pas réussi à trouver un accord. Ils ont donc décidé de ne plus collaborer ensemble.” La fondation souligne par ailleurs qu’elle n’utilisera pas les idées de l’artiste, qui souhaitait “questionner le format de l’exposition”.

Selon Artforum, cette nouvelle vient bouleverser les plans de la biennale. L’événement ne se tiendra pas comme prévu en novembre prochain, mais plutôt en février 2018. Les organisateurs devraient annoncer très rapidement le nom du nouveau directeur artistique.

Articles Similaires
Biennale de Paris biennale paris

La Biennale des Antiquaires devient la Biennale Paris

La Biennale Paris, qui se tient dans la capitale depuis 1956, a ouvert ses portes cette semaine avec la ferme

Biennale de Bangkok

Une nouvelle biennale à Bangkok pour 2018

Ces derniers mois, de nombreuses nouvelles biennales ont été lancées ou annoncées. En Arctique, à Honolulu, au Danemark, à Katmandou,

Anne Imhof

Anne Imhof remporte le Lion d’or à la Biennale de Venise

Le jour de la preview presse de la Biennale de Venise, on ne parlait déjà que du pavillon allemand et de

Anita Dube

L’artiste Anita Dube sera la commissaire de la prochaine biennale de Kochi-Muziris

La troisième édition de la biennale de Kochi-Muziris a fermé ses portes à la fin du mois de mars, après

Yvonne Farrell et Shelley McNamara

Yvonne Farrell et Shelley McNamara nommées commissaires de la Biennale d’architecture de Venise

L’année dernière, la Biennale d’architecture avait connu un élan écologique sous l’influence du chilien Alejandro Aravena et de son thème

Pin It on Pinterest