Au premier jour de l’été, tous les regards étaient tournés vers la vente impressionniste et moderne de Sotheby’s à Londres. Cette dernière était au centre de toutes les discussions pour plusieurs raisons. D’une part, elle advenait à quelques jours du référendum sur le Brexit, dans un moment où collectionneurs et maisons de ventes aux enchères s’inquiètent d’une possible sortie du Royaume-Uni de l’union européenne, qui pourrait affecter le marché de l’art. Pendant la vente, certains avaient d’ailleurs les yeux rivés sur le cours de la livre, qui a chuté de 0,5%. D’autre part, beaucoup attendaient de voir si cette soirée allait confirmer la tendance positive esquissée par les bonnes ventes d’Art Basel (Voir Chefs d’œuvres, découvertes et ventes soutenues à Art Basel 2016).

La soirée chez Sotheby’s était portée ce mardi par deux poids lourds du marché : Modigliani et Picasso. L’estimation des œuvres des deux maîtres comptabilisait 80% du total de la vente.

picasso femme assise

Femme Assise de Picasso © Sotheby’s

Les résultats n’ont pas déçu. Les deux toiles de Modigliani et Picasso ont permis à Sotheby’s Londres de réaliser ses plus belles ventes depuis 2010. La Femme assise de Picasso (1909), n’avait pas été proposée sur le marché depuis 1973. À l’époque, l’œuvre était estimée à 340 000 livres sterling. Mardi, elle s’est arrachée pour 43,3 millions de livres sterling.

Un portrait de Modigliani

Le portrait de Modigliani représentant sa maîtresse Jeanne Hébuterne a aussi passionné les collectionneurs. Tout comme la toile de Picasso, l’œuvre n’avait pas été proposée aux enchères depuis plusieurs décennies. Elle était dans la même collection depuis 1986. Plusieurs enchérisseurs se sont battus pour l’obtenir, et elle a été adjugée pour 38,5 millions de livres sterling. Jeanne Hébuterne (au foulard) sera présentée à la Tate Modern en 2017, à l’occasion d’une rétrospective consacrée à l’artiste.

Estimée à 2 millions de livres sterling, une petite nature morte de Paul Gauguin (Nature morte aux pommes) a été adjugée pour 3,4 millions. Le Portrait de Diego de Giacometti a aussi attiré une forte compétition et s’est vendue pour 1,3 millions de livres sterling.

Seul vraie déception de la soirée, le bronze de Rodin Eve, grand modèle – version sans rocher à la base carrée n’a pas atteint son estimation basse de 8 millions de livres sterling.

Si Modigliani et Picasso continuent à atteindre des sommets, on peut tout de même noter que la somme totale de la vente (103 millions) était inférieure à celle de l’année dernière. Si les plus belles toiles continuent à déchaîner les passions, le reste du marché continue à peiner.

Articles Similaires
Musée d'art moderne de la ville de Paris modern art

6 à 8 ans de prison pour les voleurs du Musée d’art moderne de Paris

La justice a rendu son verdict concernant le vol du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris (Voir Le

Düsseldorf MCH group

Le propriétaire d’Art Basel, MCH Group, acquiert 25,1% d’Art Düsseldorf

MCH Group continue sa stratégie mondiale. Déjà fort d’une présence à Bâle, à Hong Kong et à Miami, le groupe

Musée d'art moderne de la ville de Paris modern art

Le procès du voleur du Musée d’Art Moderne débute à Paris

C’est l’une des affaires de vol les plus célèbres de la décennie. En 2010, cinq toiles disparaissent du Musée d’art

Montmartre musée

Le Musée de Montmartre se dit “victime de discrimination” et porte plainte contre 56 musées d’Île-de-France

Depuis 1986, les touristes se munissant du “Paris Museum Pass” peuvent bénéficier, dans la capitale et en banlieue, de l’accès

ventes 2016 sales

Dix des plus belles ventes de 2016

Le marché de l’art est de plus en plus exigeant. Cela n’a pas empêché les collectionneurs d’investir pendant les grandes

Pin It on Pinterest