L’année dernière l’Art Fund, qui récompense chaque année une institution britannique, couronnait le Victoria and Albert Museum pour son inventivité et son mélange habile de divertissement et d’exigence (Voir L’inventivité du Victoria and Albert Museum récompensée). Pour cette édition 2017, la compétition était rude entre les musées d’outre-Manche. Beaucoup pensaient que la nouvelle Tate Modern, repensée par le cabinet d’architectes suisse Herzog & de Meuron et inaugurée l’année dernière, remporterait le prestigieux prix.

Ils avaient tort. Contrairement à l’année dernière, l’Art Fund a décidé de ne pas récompenser un musée londonien, mais une institution au cœur du Yorkshire. Le musée Hepworth, situé à Wakefield (non loin de Leeds) a ainsi été nommé musée de l’année. Il remporte, en plus de ce prestigieux titre, une dotation de 100 000 livres sterling.

Le musée, imaginé par l’architecte britannique David Chipperfield, a ouvert ses portes en 2011. Il porte le nom de la célèbre sculptrice Barbara Hepworth et présente dans ses collections permanentes plusieurs de ses œuvres clés.

“Le musée Hepworth a été une vraie source d’énergie depuis son ouverture, a commenté Steven Deuchard, directeur de l’Art Fund. Le bâtiment est un écrin parfait pour ses collections et pour ses superbes expositions. Le musée est intégré dans la communauté et contribue à attirer les touristes dans la région. C’est l’institution que tout le monde rêverait d’avoir à côté de chez lui.” Le directeur du musée Simon Wallis a souligné l’effervescence de la vie artistique dans la région. Le Yorkshire Sculpture Park, situé à une vingtaine de minutes en voiture, avait déjà gagné le titre de musée de l’année en 2014. De quoi encourager les britanniques à faire le déplacement.

En 2016, le musée Hepworth a déjà augmenté sa fréquentation de 26% avec de grandes rétrospectives consacrées au photographe star Martin Parr et au peintre moderne britannique Stanley Spencer. L’institution s’est aussi engagée auprès des artistes contemporains en commandant une installation à Anthea Hamilton, finaliste du Prix Turner. Avec sa dotation de 100 000 livres sterling, le musée pourra se consacrer à de nombreux nouveaux projets, avec notamment l’ouverture d’un grand jardin public et l’agrandissement de son bâtiment.

Articles Similaires
Victoria and Museum

L’inventivité du Victoria and Albert Museum récompensée

Comme chaque année, le Art Fund a récompensé un musée britannique et l’a gratifié d’une dotation de 100 000 livres

Barbara Hepworth

Deux sculptures sur le marché pour financer un prix Barbara Hepworth

Comment faire pour que les femmes artistes soient plus représentées dans les musées et les institutions aujourd’hui ? C’est la

chagall fake fortune painting modern art

Fake or fortune : Quitte ou double ?

Martin Lang aurait du y réfléchir à deux fois avant d’approcher l’équipe de l’émission de téléréalité anglaise Fake or Fortune. En

Les musées anglais rappelés à l’ordre

Dans un rapport publié la semaine dernière, Human Rights Watch met en garde les musées britanniques qui resserrent leurs liens

Pin It on Pinterest