Selon Le Journal des Arts, la plasticienne Orlan a perdu son procès contre la chanteuse américaine. Le Tribunal de Grande Instance de Paris a condamné l’artiste à payer 20 000 euros à Lady Gaga et sa maison de disques.

Depuis trois ans, Orlan essaie de faire reconnaître le plagiat dont elle affirme avoir été victime. L’artiste a assigné la chanteuse en contrefaçon, parasitisme et atteinte au droit à l’image. Elle accuse en effet Lady Gaga d’avoir largement puisé dans son univers visuel pour la pochette de son album Born This Way et pour le clip de la chanson éponyme. Les prothèses faciales utilisées par la chanteuse seraient en effet inspirées par sa sculpture Bumpload.

Dans une interview à Artinfo, l’avocat d’Orlan soulignait aussi des ressemblances entre un plan du clip de et la sculpture Woman with Head, qui montre la tête de l’artiste décapitée sur une plaque de plexiglas. “Lady Gaga n’a pas seulement reproduit ses œuvres, notait-il alors. Elle s’est aussi inspirée de ses concepts. Tout l’univers d’Orlan tourne autour de l’hybridation, et cela a été largement copié dans Born this way. L’idée de se donner naissance à soi-même par exemple.”

Lady Gaga Orlan

L’une des images du clip de Lady Gaga “Born this Way”

23 millions d’euros en réparation

L’artiste demandait 23 millions d’euros en réparation, soit 7,5% des recettes de la chanson en question.

Le Journal des Arts reproduit la décision du tribunal, qui note que le sens des deux œuvres est totalement différent et que le travail d’Orlan ne peut être limité à une simple image de femme à la tête décapitée. Hors c’est le seul élément que reprend le clip de Lady Gaga. Par ailleurs, le tribunal affirme que la plasticienne ne “peut s’approprier la représentation d’un corps humain transformé en personnage hybride de façon générale car il s’agit d’une simple idée non appropriable.”

Orlan ne compte pas se laisser faire. Elle a affirmé à Artnet qu’elle allait faire appel. L’affaire va aussi être portée au tribunal de New York.

Articles Similaires
TEFAF New York

TEFAF New York permet aux galeristes européens de renouer avec les collectionneurs américains

TEFAF veut marcher dans les traces d’Art Basel. Tout comme la foire suisse, qui se déroule désormais à Bâle, à

Patricia Phelps de Cisneros

Patricia Cisneros donne 102 œuvres latino-américaines au MoMA

Comment faire rentrer l’art latino-américain dans les salles des musées américains ? Patricia Phelps de Cisneros a trouvé la solution

Keith Haring

Une fresque de Keith Haring menacée à New York

Les œuvres de Keith Haring recouvrent de nombreux murs à New York. Des églises de quartier aux murs de toilettes

Gagosian new york

La galerie Gagosian doit 4,3 millions de dollars à l’état de New York

Gagosian a accepté de régler 4,28 millions de dollars à l’État de New York, a annoncé le procureur général Eric

Sothebys Sotheby's maisons de ventes aux enchères

Une morne année pour les maisons de ventes aux enchères

Au lendemain des ventes londoniennes, Sotheby’s, Christie’s et ses rivales s’apprêtent à tirer un premier bilan de l’année 2016. Une

Pin It on Pinterest