C’est une restitution particulière qui s’est déroulée en Allemagne, autour d’une toile du peintre expressionniste Ernst Ludwig Kirchner, Le Jugement de Pâris, volée pendant la Seconde Guerre mondiale. Le gouvernement allemand est en effet intervenu pour aider le Wilhelm-Hack-Museum, qui l’expose depuis une trentaine d’années, à racheter l’œuvre pour 1,2 millions d’euros. La fondation Ernst von Siemens et le groupe chimique BASF ont tous les deux donné de l’argent pour faciliter cette transaction. La ministre de la culture allemande Monika Grütters s’est félicitée de cet arrangement, soulignant que cette toile est l’une des “œuvres clés” de la carrière de Kirchner.

Depuis 1979, Le Jugement de Pâris du peintre expressionniste Ernst Ludwig Kirchner était exposé dans les salles du Wilhelm-Hack-Museum à Ludwigshafen. Le tableau cachait une lourde histoire puisqu’il a été confisqué à la famille du collectionneur Alfred Hess pendant la Seconde Guerre mondiale, considéré par les nazis comme de l'”art dégénéré”. Malgré les tentatives de la femme d’Alfred, Tekla, pour protéger l’œuvre au moment de fuir en Angleterre, elle a été volée puis rachetée plus tard par le collectionneur allemand Wilhelm Hack.

C’est la deuxième fois qu’un tableau est racheté aux héritiers du couple Hess. En septembre dernier, la Neue Galerie de New York leur a restitué une toile de Karl Shmidt-Rottluff avant de l’acquérir pour une somme qu’ils n’ont pas dévoilée.

Articles Similaires
Art Cologne Loi allemande

Une loi allemande sur la protection de la propriété culturelle déplaît aux collectionneurs

Depuis juillet 2015, la grogne monte dans le marché de l’art en Allemagne. Les premiers à avoir tapé du poing

Mund Gerhard Richter

Gerhard Richter menace de retirer ses oeuvres des musées allemands

Après Georg Baselitz, c’est au tour de Gerhard Richter de taper du poing sur la table. Les artistes allemands se

Pin It on Pinterest