Au lendemain de la vente de Christie’s (Voir Un record pour Magritte chez Christie’s), Sotheby’s a organisé sa soirée impressionniste et moderne. Elle a largement dépassé celle de sa rivale puisqu’elle a atteint un total de 194,8 millions de livres sterling contre 137 millions la veille. En février 2016, la même soirée avait peiné à cumuler 93,7 millions de livres sterling.

Ces deux ventes londoniennes ont ainsi marqué le retour de très belles toiles sur le marché et d’un certain enthousiasme du côté des enchérisseurs, après une année 2016 plutôt morose. Dans son communiqué, Sotheby’s souligne qu’il s’agit de la vente la plus importante jamais organisée à Londres.

Le lot phare était un paysage de Klimt. La cote du peintre autrichien est au plus haut et Bloomberg a récemment dévoilé que sa célèbre toile Le portrait d’Adele Bloch-Bauer II s’était vendue pour 150 millions de dollars en privé (Voir Oprah Winfrey vend un Klimt pour 150 millions de dollars). La toile proposée par Sotheby’s, Bauerngarten, était un paysage très rare qui n’était pas apparue sur le marché depuis plus de vingt ans. Quatre enchérisseurs se sont arrachés cette œuvre peinte la même année que Le Portrait d’Adele Bloch-Bauer en pleine “période dorée”. Estimée autour de 35 millions de livres sterling, elle a été adjugée pour 48 millions, devenant ainsi la troisième toile la plus chère jamais vendue aux enchères en Europe. Elle avait été achetée par un collectionneur en 1994 pour 3,7 millions de livres sterling.

Des records pour Oskar Kokoschka et Alfred Sisley

Parmi les ventes les plus importantes de la soirée, on compte aussi le Plant de tomates de Picasso, une nature morte peinte en 1944 qui a été adjugée pour 17 millions de livres sterling; le Portrait de Baranowski de Modigliani vendu pour 16 millions de livres sterling et Te Arii Vahine – La Femme aux mangos (II) de Paul Gauguin, qui s’est arrachée pour 8,3 millions de livres sterling.

Sisley sotheby's Klimt

Alfred Sisley (1839-1899)
“Effet de neige à Louveciennes” (1874) © Sotheby’s

Deux records d’artistes aux enchères ont été enregistrés, l’un pour Oskar Kokoschka (Orpheus und Eurydike (Orpheus and Eurydice), adjugée pour 3,3 millions de livres sterling) et l’autre pour l’impressionniste Alfred Sisley (Effet de neige à Louveciennes, vendue pour 7,3 millions de livres sterling).

Modigliani Sotheby's Klimt

Portrait de Baranowski, de Modigliani © Sotheby’s

La vente aura de quoi rassurer ceux qui s’inquiétaient du manque de chefs d’œuvres dans les grandes ventes du soir. La semaine prochaine, Sotheby’s, Christie’s et Phillips organiseront leurs soirées contemporaines. L’occasion de voir si ce secteur se porte lui aussi mieux qu’en 2016.

Articles Similaires
Vassily Kandinsky

Sotheby’s va proposer une œuvre rare de Kandinsky

La semaine d’enchère new-yorkaise s’est terminée sur un bilan très positif. Selon Martine Robert des Échos, Sotheby’s, Christie’s et Phillips

Basquiat

Basquiat a la cote chez Christie’s et Sotheby’s

Christie’s et Sotheby’s ont continué à miser sur de grands noms pour les ventes d’après guerre et contemporaines. Des toiles

Brancusi

Record pour une sculpture de Brancusi chez Christie’s

L’activité de ce printemps dans le monde de l’art aura rarement été aussi intense : la Biennale de Venise, la

faux faussaires neuer fakes

Jean-Jacques Neuer : “Les faux vont être de plus en plus difficiles à détecter”

La semaine dernière, l’avocat d’affaire international Jean-Jacques Neuer nous expliquait l’état du trafic d’art au Moyen-Orient (Voir Jean-Jacques Neuer, avocat

prix sotheby's prize

Sotheby’s lance son prix

Sotheby’s continue de multiplier les initiatives. Quelques jours avant les grandes ventes de mai, la maison de ventes aux enchères

Pin It on Pinterest