Ce n’est pas la première fois que Jeff Koons est accusé de plagiat. En 2014 déjà, on reprochait à son œuvre Fait d’hiver de copier une publicité pour Naf Naf, qui montrait une jeune femme allongée dans la neige près d’un cochon (Voir Jeff Koons poursuivi pour plagiat). Quelques jours plus tard, au début du mois de janvier 2015, c’est la veuve du photographe français Jean-François Bauret qui déposait une plainte similaire.

Cette dernière avait découvert la sculpture Naked de Koons, qui représente deux enfants nus, têtes baissées, portant des fleurs dans une main. Elle est frappée par les similitudes de cette œuvre avec une photographie de son défunt mari qui montre aussi deux jeunes enfants regardant vers le sol. À cette différence près : ils ne tiennent pas des fleurs mais se prennent la main.

Quand l’affaire avait éclatée, le président du Centre Pompidou Alain Seban avait défendu Koons en citant le droit des artistes à s’approprier d’autres œuvres, expliquant que cela fait même partie intégrante de l’histoire de l’art. “Une large part de la création moderne et contemporaine repose sur le concept de citation”, avait-il expliqué alors. Le Centre Pompidou avait été traîné dans l’affaire puisqu’il organisait à l’époque une rétrospective du travail de l’artiste. Au dernier moment, le musée avait décidé de ne pas exposer la sculpture, prétextant qu’elle s’était abimée pendant le transport. Mais elle était tout de même présente dans le catalogue accompagnant l’exposition.

Le Tribunal de grande instance de Paris a rendu son verdict le jeudi 9 mars et a condamné la société de Jeff Koons (Jeff Koons LLC) et le Centre Pompidou pour “contrefaçon”. L’artiste et le musée doivent ainsi payer 40 000 euros à la veuve du photographe. La moitié de la somme couvre les frais de justice. Jeff Koons LLC devra payer 4000€ supplémentaire pour avoir mis une photographie de la sculpture sur son site officiel. Une goutte d’eau pour l’artiste qui, en 2016, détenait toujours le titre d’artiste vivant le plus cher au monde.

Articles Similaires
Jeff Koons Vuitton

Jeff Koons lance sa collaboration avec Louis Vuitton

Une fois n’est pas coutume, Jeff Koons soulève les passions. Cette fois ci, ce n’est pas avec un bouquet de

Florian Ebner

Florian Ebner est nommé chef du cabinet de la photographie au Centre Pompidou

En novembre dernier, lors de la conférence de presse de Paris Photo, le directeur du Centre Pompidou Serges Lasvignes s’émouvait

AWARE camille morineau

AWARE veut rendre leur place aux femmes dans l’histoire de l’art

“Où sont-elles ?” C’est la question que pose l’association AWARE (Archives of Women Artists Research & Exhibitions) à l’occasion de

Louvre

Le Louvre enregistre une nouvelle baisse de fréquentation en 2016

Au lendemain des attentats de novembre 2015, les chiffres de fréquentation des musées parisiens ont connu une baisse spectaculaire. Les

phillips

Phillips veut miser sur l’art latino-américain

La maison de ventes aux enchères américaine vient d’annoncer dans un communiqué la nomination de Cândida Sodré, ancienne directrice de

Pin It on Pinterest