Le 22 juin, les deux frères François et Georges de Jonckheere ainsi que la fille de ce dernier, Laura, ont inauguré leur nouvelle galerie à Monaco. Un très bel espace avenue Princesse Grace au cœur de la principauté qui mêle trésors de la peinture flamande et maîtres du modernisme.

Un nouveau départ pour les galeristes qui ont ouvert leur première galerie à Bruxelles, avant de s’installer à Paris en 1984 et à Genève en 2011. “L’ouverture de la galerie à Monaco fait suite à la fermeture de celle de Paris, explique Laura de Jonckheere. Elle existait depuis plus de 30 ans et ça a été une décision difficile de la fermer, mais l’on s’est rendu compte que le marché de l’art s’était beaucoup décentralisé. Les capitales ne représentent plus vraiment ce qu’elles représentaient par le passé.” C’est ainsi que lorsque l’opportunité se présente de reprendre un espace à Monaco, les deux galeristes n’hésitent pas.

Un nouveau dynamisme pour la Principauté

Le moment semble parfait pour s’installer au cœur de la Principauté. D’autres galeries, comme Moretti Fine Art, y ont déjà posé leurs bagages. En parallèle, la foire ArtMonte-Carlo a imposé un nouveau rendez-vous à la fin du mois d’avril, qui rencontre depuis deux ans un succès grandissant. “On passe du temps à Monaco depuis 5 ans, explique encore Laura de Jonckheere. Il y a un intérêt, une mouvance provoquée par les nouvelles galeries, la foire ArtMonte-Carlo mais aussi par le programme d’exposition du Grimaldi Forum et du Nouveau Musée National de Monaco.” Monaco est en train de se créer une nouvelle place sur l’échiquier du marché de l’art international.

De Jonckheere

Exposition «Rencontre de Maîtres», De Jonckheere Monaco.Œuvres de: Calder, Pastor, Fontana, Magritte, De Staël, Melotti, Cranach et Brueghel.Photo: François Fernandez

On aurait tendance à penser qu’une galerie de la Principauté ne fonctionnerait qu’au gré des saisons les plus touristiques. La galerie de Jonckheere pense au contraire qu’il y a des collectionneurs avertis et des opportunités toute l’année. “Si on fait des efforts avec les collègues pour créer des rendez-vous, des synergies, nous pourrons vraiment tisser des liens avec les collectionneurs”, explique Laura de Jonckheere. “Par rapport aux discussions que j’ai eues avec des galeristes, continue-t-elle, Monaco vit toute l’année.”

Magritte, Fontana et Brueghel

Loin des clichés sur Monaco, les De Jonckheere y retrouvent “l’effet petite ville”. Au vernissage de leur première exposition, Rencontre de Maîtres, on croisait ainsi aussi bien des résidents que le prince Albert de Monaco. Tous étaient venus assister à la rencontre dans l’espace de la galerie de Magritte, Fontana et Pieter Brueghel. Le tout dans une “bonne ambiance et un bon esprit” comme le souligne Laura de Jonckheere.

La suite reste à inventer. “Nous sommes conscients que ce n’est pas gagné, explique-t-elle encore. C’est un espace qu’il va falloir animer, rendre dynamique. Nous sommes très enthousiastes !” Rendez-vous avenue Princesse Grace pour en témoigner.

Articles Similaires
Timothy Sammons

Le marchand d’art Timothy Sammons risque 25 ans de prison aux États-Unis

Depuis plus de deux ans, le marchand d’art Timothy Sammons est dans la tourmente. Cet homme de 60 ans, qui

Francis Gruber

La Galerie de la Présidence veut faire redécouvrir l’œuvre de Francis Gruber

Il y a quarante ans, Françoise Chibret-Plaussu a ouvert la Galerie de la Présidence, poussée par “l’insouciance de la jeunesse”

René Magritte Christie's record

Un record pour Magritte chez Christie’s

Christie’s a lancé les ventes londoniennes hier soir avec une soirée consacrée à l’art impressionniste, moderne et au surréalisme. Elle

Dmitri Rybolovlev

Dmitri Rybolovlev vend des œuvres de sa collection

Bloomberg donne des nouvelles de l’affaire qui oppose Yves Bouvier et Dmitri Rybolovlvev sous la plume de Katya Kazakina et Hugo

Biennale des Antiquaires

Une Biennale des Antiquaires entièrement repensée s’ouvre au Grand Palais

“Il y a deux ans, on ne trouvait que des bijoux, et nos peintures faisaient pâle figure. Aujourd’hui, nous brillons!”

Pin It on Pinterest