La Tate vient de dévoiler la liste des finalistes du prestigieux prix Turner. Il s’agit d’Hurvin Anderson, d’Andrea Büttner, de Lubaina Himid et de Rosalind Nashashibi. Un de ces artistes fera donc suite à Helen Marten, qui a remporté cette distinction l’année dernière (Voir Helen Marten remporte le prix Turner 2016).

À noter que cette année, le processus de sélection a été modifié. Auparavant, seuls les artistes britanniques de moins de cinquante ans avaient la possibilité de prétendre au prix Turner. Cette barrière d’âge a été levée par la Tate. Une décision qui avait été saluée par Anish Kapoor dans les pages du Guardian. Ce dernier, qui a obtenu le prix en 1991, expliquait que cela permettait de mettre un frein à “l’obsession pour la jeunesse dans le monde de l’art.”

Ces nouvelles règles ouvrent ainsi la porte cette année à des artistes plus âgés. C’est notamment le cas de Lubaina Himid, 62 ans, l’une des figures du Black Arts Movement. Ses peintures et collages ont fait l’objet d’une grande rétrospective cette année au musée d’art moderne d’Oxford. À Bristol, elle a présenté une centaine de découpes représentant des esclaves africains du 17ème siècle. Hurvin Anderson, 52 ans, explore lui aussi des thématiques politiques autour de l’identité. Ses œuvres explorent notamment ses racines caribéennes. Ces deux peintres devraient calmer ceux qui accusent depuis des années le prix Turner de snober la peinture.

Les deux autres artistes nommées, Rosalind Nashashibi et Andrea Büttner explorent quant à elles d’autres médiums. Nashashibi est une vidéaste d’origine palestinienne qui a notamment filmé la bande de Gaza. Büttner travaille plusieurs supports dont le bois et le verre… Elle s’est aussi illustrée dans l’art vidéo et la performance.

Cette année, l’exposition de ces quatre artistes aura lieu à la Ferens Art Gallery à Kingston-upon-Hull à partir du 26 septembre. Le jury est composé de Dan Fox (Frieze), Martin Hebert (critique d’art), Mason Leaver-Yap (Walker Art Center) et Emily Pethick (The Showroom).

Articles Similaires
Helen Marten

Helen Marten remporte le prix Turner 2016

Le prestigieux prix Turner a été attribué lundi soir à l’artiste britannique de 31 ans Helen Marten. Il est accompagné

Pissarro, L’Avenue, Sydenham, 1871 (The National Gallery, Londres)

Camille Pissarro : l’Impressionnisme ou la passion de l’authenticité

Rien ne semblait prédestiner cet enfant des îles issu d’une famille aisée de négociants à devenir le plus âgé des

Frick Collection New York museum central park

La Frick Collection s’agrandit

L’un des plus beaux bâtiment de New York, construit en 1913-1914 par Thomas Hastings pour le prince de l’acier Henry

Pin It on Pinterest