Le marché de l’art est de plus en plus exigeant. Cela n’a pas empêché les collectionneurs d’investir pendant les grandes enchères de 2016. Retour sur quelques ventes marquantes des douze derniers mois.

Meule de Claude Monet, 81,4 millions de dollars

Au cœur des ventes de novembre à New York, cette toile de Claude Monet a beaucoup fait parler d’elle. Il faut dire qu’elle n’avait pas été mise aux enchères depuis 1999, et que la plupart des toiles de cette série font déjà partie de collections de musées. Estimée autour de 45 millions de dollars, elle s’est arrachée pour 76 millions de dollars. (Voir Munch et Monet, stars des ventes impressionnistes à New York)

Christie's Monet Munch

“Meule” de Claude Monet © Christie’s

Peach Blossom Tree de Zhang Daqian, 34,7 millions de dollars

Le marché de l’art a continué à avoir le regard tourné vers l’Asie. Sotheby’s y a affiché de particulièrement bons chiffres : au premier semestre, trois œuvres se sont vendues pour plus de 13 millions de dollars. En avril, la toile de Zhang Daqian Peach Blossom Tree a notamment atteint les 34,7 millions de dollars, triplant son estimation et marquant un record pour l’artiste. Les enchères ont été remportées par le collectionneur Liu Yiqian. (Voir La bonne surprise du marché de l’art en Chine)

Chine marché de l'art

Détail de “Peach Blossom Tree”, une toile de Zhang Daqian acquise par Liu Yiqian

Shift de Jenny Saville, 6 millions de livres sterling

Liu Yiqian, devenu célèbre pour avoir acheté le Nu Couché de Modigliani en 2015, n’a pas investi que sur Zhang Daqian en 2016. Il a aussi fait parler de lui en achetant la toile monumentale de l’artiste britannique Jenny Saville, Shift, qui représente des corps nus couchés les uns à côté des autres. Un record pour l’artiste. La vente s’est déroulée au lendemain du vote du Brexit, chez Sotheby’s. (Voir Des ventes contemporaines stables à Londres après le Brexit)

Jenny Saville Sotheby's Sothebys Brexit

Jenny Saville, “Shift” (1996-97) © Sotheby’s

Für Velimir Khlebnikov: Die Lehre vom Krieg: Seeschlachten d’Anselm Kiefer 2 millions de livres sterling

Phillips a continué à s’affirmer cette année, en embauchant de nouvelles personnes et en organisant des ventes du soir réussies. Elle a notamment vendu une grande toile d’Anselm Kiefer pour 2 millions de livres sterling, quelques mois après sa rétrospective au Centre Pompidou.

Anselm Kiefer, "For Velimir Khlebnikov; The doctrine of War; Battles" (2004-2010) © Phillips.

Anselm Kiefer, “For Velimir Khlebnikov; The doctrine of War; Battles” (2004-2010) © Phillips.

Madame Hanka Zborowska de Modigliani, 8,2 millions de livres sterling

Modigliani avait été l’une des grandes figures des ventes de 2015 avec son Nu couché historique. À la veille du vote sur le Brexit, le portrait de Madame Hanka Zborowska s’est arraché pour 8,2 millions de livres sterling. (Voir Modigliani sauve la vente de Christie’s à la veille du référendum sur le Brexit)

Modigliani

Détail de Madame Hanka Zborowska de Modigliani © Christie’s

Nu sur Nu de Marcel Duchamp chez Artcurial pour 1,2 millions d’euros

La France n’a pas été en reste cette année et Artcurial a enregistré un beau record avec la vente du Nu sur Nu de Marcel Duchamp. La toile est devenue la plus chère de Duchamp jamais vendue aux enchères en dépassant largement son estimation basse de 500 000 euros. Les 1,2 millions d’euros ont été reversés à l’association Médecins Sans Frontières. (Voir Un record pour Marcel Duchamp chez Artcurial)

Artcurial Duchamp

Le Nu sur Nu de Duchamp chez Artcurial © Emilie Boutin pour Artcurial

Air Power de Jean-Michel Basquiat pour 7,1 millions de livres sterling

La cote de Jean-Michel Basquiat n’a cessé de grimper cette année. D’abord avec la vente de la toile Dustheads, en mai dernier, puis en novembre avec Air Power. Cette dernière a marqué un record chez l’artiste lors de la dispersion de la collection de David Bowie chez Sotheby’s. Elle s’est vendue pour 7,1 millions de livres sterling. (Voir Succès pour la vente de la collection Bowie à Londres)

Basquiat Bowie Sotheby's

Air Power de Jean-Michel Basquiat © Sotheby’s

Self-portrait as Vincent Van Gogh d’Adrian Ghenie pour 2,6 millions de dollars

Le chouchou du marché de l’art contemporain a confirmé qu’il intéressait toujours les collectionneurs. Plusieurs de ses toiles ont été proposées aux enchères tout au long de l’année. Son Self-portrait as Vincent Van Gogh s’est notamment vendu pour 2,6 millions de dollars. L’œuvre était estimée autour de 300 000 dollars. (Voir Ventes de mai : Basquiat, Twombly, et le jeune peintre roumain aux 2,6 millions de dollars)

Adrian Ghenie

Self-portrait as Vincent Van Gogh, Adrian Ghenie, 2012

Him de Maurizio Cattelan pour 17,2 millions de dollars

Maurizio Cattelan a refait couler de l’encre cette année. Au mois d’avril, il a annoncé qu’il installerait des toilettes en or au Guggenheim. En octobre, la Monnaie de Paris lui a consacré une grande rétrospective. Avant cela, en mai, sa statue controversée représentant Adolf Hitler à genoux, Him, s’est vendue pour 17,2 millions de dollars. Elle a clos la soirée curatée Bound to fail chez Christie’s. (Voir Un record pour la statue d’Hitler de Maurizio Cattelan)

Maurizio Cattelan Christie's

“Him” de Maurizio Cattelan, vendue chez Christie’s © Maurizio Cattelan, Christie’s

Iris, Messagère des dieux, d’Auguste Rodin, 11,5 millions de livres sterling

Le bronze Iris, Messagère des dieux a déchaîné les passions lors la vente impressionniste et moderne de février chez Sotheby’s. L’œuvre du célèbre artiste ayant appartenue à Sylvester Stallone a été acquise par le marchand d’art norvégien Ben Frija pour 11,5 millions de livres sterling.

Iris, messagère des dieux de Rodin © Sotheby's

Iris, messagère des dieux de Rodin © Sotheby’s

Articles Similaires
Lilly Chan

Lilly Chan quitte Christie’s pour Phillips

Phillips a annoncé cette semaine la nomination de Lilly Chan au poste de directrice générale de Phillips en Asie. Elle

Mao Warhol

Un portrait de Mao Zedong par Andy Warhol, vendu 11,9 millions de dollars à Hong Kong

Depuis plusieurs mois, tous les regards sont tournés vers le marché asiatique. Sotheby’s mise notamment de plus en plus sur

Beijing Christie's juin sale

Christie’s annule sa vente d’art contemporain de juin

Quelques semaines après les grandes ventes londoniennes, Christie’s a annoncé un changement dans son calendrier. Dans un communiqué, la maison

Christie's asia art asiatique asia week

Asia Week : Christie’s réalise une vente record d’art chinois à New York

Christie’s l’avait déjà annoncé à l’occasion de son bilan de l’année 2016 : l’art asiatique a le vent en poupe.

sotheby's double contemporary

Sotheby’s double la mise par rapport aux ventes contemporaines de 2016

Les craintes liées au Brexit semblent loin et Sotheby’s a continué sur la lancée de Christie’s (Voir Une soirée de

Pin It on Pinterest