C’est l’une des histoires de contrefaçons les plus retentissantes de ces dernières décennies. L’arnaque implique des sommes astronomiques (80 millions de dollars), une galerie plus que respectable (Knoedler) et certains des noms prestigieux de l’art américain (Pollock, Rothko…). On a appris aujourd’hui que Glafira Rosales, l’une des figures clés de l’affaire, ne retournerait pas en prison. Après avoir passé 82 jours en détention en 2013, elle a été condamnée à trois ans de liberté surveillée dont 90 jours de détention à domicile.

La marchande d’art Glafira Rosales avait plaidé coupable devant la cour fédérale de Manhattan en 2013 (Voir Glafira Rosales passe aux aveux) pour fraude, complicité, blanchiment et fausses déclarations de revenus. Elle avait reconnu son rôle central dans l’affaire de vente de faux Rothko, Pollock et De Kooning par le biais de la galerie Knoedler, qui avait dû fermer ses portes suite au scandale. Pendant quinze ans, Rosales a participé à la vente de soixante-trois contrefaçons.

Les toiles étaient réalisées dans le Queens par le peintre chinois Pei-Shen Qian. Avec son partenaire José Carlos Bergantiños Diaz, Glafira Rosales vendait ensuite ces toiles à Ann Freedman de la galerie Knoedler. Ces derniers les ont ensuite écoulées à des collectionneurs pour des prix d’or.

Selon The Art Newspaper, le procès s’est concentré sur la situation personnelle de Glafira Rosales, qui a expliqué avoir subi, à l’époque des faits, des violences de la part de son compagnon José Carlos Bergantiños Diaz. Ce dernier est apparu, au fil du procès, comme le cerveau de l’opération. Selon les témoignages, il aurait forcé Rosales à vendre les fausses toiles en la menaçant notamment de quitter le pays avec sa fille. Diaz a fui en Espagne avant d’être inculpé, tout comme Pei-Shen Qian, qui aurait rejoint la Chine pour éviter la justice.

Articles Similaires
Glafira Rosales

Affaire Knoedler : Glafira Rosales condamnée à verser 81 millions de dollars aux victimes

Glafira Rosales, l’une des figures clés de l’affaire Knoedler, vient d’être condamnée par la justice américaine à payer 81 millions

Gustav Klimt Oprah Winfrey

Oprah Winfrey vend un Klimt pour 150 millions de dollars

Bloomberg a dévoilé les coulisses de l’une des ventes de gré à gré les plus importantes de ces dernières années.

Orion Analytical Sotheby's

Sotheby’s acquiert Orion Analytical pour lutter contre les faussaires

Sotheby’s continue de renforcer ses équipes. Après Mei Moses Art Indices (Voir Sotheby’s achète l’indice Mei Moses Art Indices), la

Le futur pavillon Rothko au Portland Art Museum

Le musée de Portland offre un pavillon à Mark Rothko

Mark Rothko n’est pas à proprement parler un enfant de Portland. Le musée d’art de la ville américaine, située dans

Rothko

Un accord trouvé autour de la fausse toile de Rothko vendue par Knoedler

Depuis plusieurs semaines, cette affaire secoue le monde de l’art. En cause ? Domenico De Sole (ancien président de Sotheby’s)

Pin It on Pinterest