La collectionneuse Patrizia Sandretto Re Rebaudengo a annoncé cette semaine qu’elle ouvrirait une nouvelle branche de sa fondation d’art contemporain à Madrid. La Fondazione Sandretto Re Rebaudengo est déjà installée à Turin depuis 1995.

“J’ai choisi Madrid parce que je considère l’Espagne comme étant ma deuxième patrie, a-t-elle expliqué dans un communiqué. J’ai aussi choisi Madrid parce que c’est une capitale globale, un pont avec la culture latino-américaine. C’est aussi une scène artistique florissante que j’observe de près depuis longtemps.”

Dans sa nouvelle fondation, la collectionneuse présentera des œuvres datant de 1990 à aujourd’hui. Selon Artnet, elle s’installera au cœur du Matadero, un ancien abattoir transformé en centre culturel et situé au sud de la ville. L’espace sera aménagé par l’architecte britannique David Adjaye, qui a travaillé avec de nombreux artistes comme Chris Ofili, et il abritera une centaine d’œuvres.

Patrizia Sandretto Re Rebaudengo est l’une des plus grandes collectionneuses d’art au monde. Elle possède plus de mille œuvres d’art contemporain, qu’elle a achetées ces vingt dernières années au fil de ses rencontres. “Ce que j’aime le plus dans le fait de collectionner les œuvres d’artistes de ma génération, expliquait-elle à Artnet en mai 2015, c’est de pouvoir avoir une vraie conversation avec eux.” Cette conversation pourra désormais se continuer dans sa fondation de Madrid, où elle rendra ses trésors accessibles.

Articles Similaires
Victoria Miro

Victoria Miro ouvre une galerie à Venise

Venise est déjà dans tous les esprits. À quelques semaines de l’ouverture officielle de la Biennale, la galeriste Victoria Miro

Picasso, Giacometti, Modigliani… Les dix plus belles ventes de 2015

En janvier, nous commencions l’année en annonçant les records toujours plus impressionnants de Christie’s et Sotheby’s (Voir Marché de l’art :

Pin It on Pinterest