Quelques semaines après les grandes ventes londoniennes, Christie’s a annoncé un changement dans son calendrier. Dans un communiqué, la maison de vente aux enchères a expliqué vouloir “innover” pour “s’adapter aux goûts et aux mouvements d’un marché de l’art grandissant.” Christie’s Londres va donc supprimer sa vente d’art d’après-guerre et contemporain, qui se déroulait traditionnellement au mois de juin, tout en maintenant celle dédiée à l’art impressionniste et moderne.

La maison de ventes aux enchères veut ainsi concentrer ses efforts sur deux rendez-vous, l’un en mars et l’autre en octobre, en même temps que la Frieze. Le récent rapport délivré par Clare McAndrew pendant Art Basel Hong Kong a montré que les foires pesaient de plus en plus lourd sur le marché. Les ventes réalisées pendant ces grands rendez-vous mondiaux ont ainsi atteint les 13,3 milliards de dollars, soit une augmentation de 5% par rapport à 2015 et de 57% par rapport au début de la décennie. Il est donc logique que les grandes maisons de ventes essaient de plus en plus fréquemment de se synchroniser avec ces événements.

Déplacer cette vente éviterait aussi, toujours selon le communiqué officiel, l’embouteillage de juin, période durant laquelle les amateurs d’art contemporain vont être beaucoup sollicités avec la Biennale de Venise, les enchères new-yorkaises, Art Basel, la documenta… Il s’agit du deuxième changement de calendrier de Christie’s cette année. Les ventes de février avaient déjà été repoussées au début du mois de mars pour éviter qu’elles ne coïncident avec le nouvel an chinois.

“Le but de ce changement, explique Jussi Pylkkanen, le président mondial de Christie’s, est d’instaurer deux temps forts autour de l’art d’après-guerre et contemporain dans le calendrier mondial des ventes. Cela nous permettra de réaffirmer la position de Londres comme carrefour du marché de l’art.”

Cette annonce fait suite à celle de la fermeture de l’une des salles de vente de Londres, située à South Kensington, et de la réduction de l’activité de la maison de ventes à Amsterdam. Interrogés par The Art Newspaper, les représentants de Sotheby’s ont affirmé ne pas avoir prévu d’annuler la vente de juin. Du côté de Phillips, personne ne s’est encore exprimé sur le sujet.

Articles Similaires

Les ventes aux enchères de la semaine passées au crible

À l’heure d’automne, les enchères ont le vent en poupe, outre-Atlantique. Un tableau de Fernand Léger qui pèse lourd (70

Rem Koolhaas et Shoehei Shigematsu vont concevoir l’extension du New Museum

Rem Koolhaas et Shoehei Shigematsu vont concevoir l’extension du New Museum

Le Conseil d’Administration du New Museum à New York a annoncé aujourd’hui que son extension au 231 Bowery serait dessinée

Léonard de Vinci, star d’une vente d’art contemporain à New York

Léonard de Vinci, star d’une vente d’art contemporain à New York

C’est bien rare qu’un tel événement se produise ! La dernière peinture conservée dans une collection privée par Léonard de Vinci,

Fiasco au sommet : Hirst et Bacon chez Christie’s Londres

Fiasco au sommet : Hirst et Bacon chez Christie’s Londres

Après le battage fait par Christie’s pendant des semaines avant sa vente d’art contemporain et d’après-guerre, qui a eu lieu

Roy Lichtenstein

Une œuvre de Roy Lichtenstein en vente pour la première fois depuis 1977

Sotheby’s New York aura le privilège de vendre une peinture de Roy Lichtenstein, Female Head en novembre. Terminée en 1977,

Pin It on Pinterest