Chaque année, quelques semaines avant le début de l’événement, les organisateurs de la Biennale de Venise annoncent le lauréat du Lion d’or. Il est attribué chaque année à un artiste et récompense l’ensemble de sa carrière. La commissaire de la 57ème édition de la Biennale, Christine Macel, a choisi de couronner l’œuvre de l’américaine Carolee Schneemann, pionnière de la performance, du Body Art et qui est devenue l’une des figures de l’art féministe.

“Carolee Schneemann a su utiliser son corps comme le principal matériau de son art, explique Christine Macel dans un communiqué. En faisant cela, elle a réussi à affirmer la place des femmes non seulement comme des créatrices, mais aussi comme faisant partie de la création. Son travail s’oppose à la représentation traditionnelle de la femme, limitée au rôle de la muse nue. Elle utilise le corps comme une force primitive, archaïque, qui peut réunir toutes les énergies. Son style est direct, sexuel, libérateur et autobiographique.”

Née en 1939, Carolee Schneeman est connue pour ses performances choc, qui font réfléchir sur la place du corps de la femme dans la société et explorent sa sexualité sans tabous. Fascinée par de nombreux médiums, elle s’est aussi essayée à la peinture, et aux films expérimentaux. Parmi ses faits d’armes, on peut noter la performance Meat Joy (1964), présentée pour la première fois à Paris et durant laquelle huit personnes en sous-vêtements se couvraient de peinture, de chair de poisson et de viande fraîche.

Elle a aussi marqué les esprits en 1975 avec Interior Scroll, une performance durant laquelle elle lisait, complètement nue, des extraits de son livre Cézanne, She Was a Great Painter avant de sortir un texte de son vagin, dans une métaphore de la création. Tout au long de sa carrière, elle a aussi exploré l’art vidéo, filmant notamment sa vie de couple du point de vue de son chat. Elle a été proche d’artistes comme Yoko Ono, Claes Oldenberg, Robert Morris, Robert Rauschenberg ou Andy Warhol.

En novembre 2015, une rétrospective organisée par le Musée d’art moderne de Salzbourg a rendu hommage à l’éclectisme de son œuvre, mettant notamment en avant ses premiers paysages peints dans les années 50. L’exposition sera présentée au MoMA PS1 dès le mois d’octobre.

L’artiste recevra son Lion d’or le 13 mai pendant la cérémonie d’ouverture de la Biennale de Venise.

Articles Similaires
Biennale de Bangkok

Une nouvelle biennale à Bangkok pour 2018

Ces derniers mois, de nombreuses nouvelles biennales ont été lancées ou annoncées. En Arctique, à Honolulu, au Danemark, à Katmandou,

Anne Imhof

Anne Imhof remporte le Lion d’or à la Biennale de Venise

Le jour de la preview presse de la Biennale de Venise, on ne parlait déjà que du pavillon allemand et de

Victoria Miro

Victoria Miro ouvre une galerie à Venise

Venise est déjà dans tous les esprits. À quelques semaines de l’ouverture officielle de la Biennale, la galeriste Victoria Miro

Damien Hirst Venise treasures from the wreck of the unbelievable

Damien Hirst prépare son retour à Venise et réveille la colère d’associations de défense des animaux

Damien Hirst est de nouveau au cœur de l’actualité. Depuis sa vente chez Sotheby’s en 2008, qui avait marqué simultanément

biennale de venise iraq irak venice

Des antiquités irakiennes volées puis restituées seront présentées à la Biennale de Venise

À l’approche de la Biennale de Venise, qui se tiendra du 13 mai au 26 novembre prochain, on voit de

Pin It on Pinterest