La semaine dernière étaient réunies 200 galeries issues de 29 pays (dont 17 de Chine) sur les bords du fleuve Hudson. Boudée depuis quelques temps, notamment à cause de l’arrivée de Frieze Art Fair sur ses terres, l’Armory Show a fait son grand retour sur la scène des grandes foires internationales la semaine dernière. À l’issue de la journée de vernissage, le magazine français Connaissance des Arts titrait de façon tout à fait légitime: « Le retour en grâce de l’Armory Show ». Et pour cause, avec ses dates bien calées sur la biennale d’art contemporain américain organisée par le Whitney Museum et son excellent Focus sur l’art contemporain chinois, organisé par Philip Tinari, directeur du Centre Ullens pour l’art contemporain de Pékin, la foire qui fêtait l’an dernier ses 100 ans a su rebondir. Le retour des galeries Lehmann Maupin, Almine Rech et Thaddaeus Ropac qui ne participaient plus à la foire depuis quelques années, en témoigne. Si l’on en croit Bloomberg, Ropac aurait d’ailleurs vendu pour 2,4 millions de dollars en œuvres d’art quelques heures à peine après l’ouverture de la foire.

Autre raison du succès de l’Armory cette année : un site Internet repensé pour permettre à ceux qui ne pouvaient pas se déplacer à New York la semaine dernière de visiter le salon, s’arrêter devant quelques 2400 œuvres et bénéficier de conseils d’experts sans sortir de chez eux. Que ce soit à travers leur programmation ou à travers leur choix de rendre accessible la foire sur la toile (et non l’inverse), les directeurs de l’Armory ont lancé un signal clair à ceux de Frieze : après avoir battus en retraite quelques temps, ils sont fin prêts à reprendre la ville.

Articles Similaires
Rem Koolhaas et Shoehei Shigematsu vont concevoir l’extension du New Museum

Rem Koolhaas et Shoehei Shigematsu vont concevoir l’extension du New Museum

Le Conseil d’Administration du New Museum à New York a annoncé aujourd’hui que son extension au 231 Bowery serait dessinée

Léonard de Vinci, star d’une vente d’art contemporain à New York

Léonard de Vinci, star d’une vente d’art contemporain à New York

C’est bien rare qu’un tel événement se produise ! La dernière peinture conservée dans une collection privée par Léonard de Vinci,

Fiasco au sommet : Hirst et Bacon chez Christie’s Londres

Fiasco au sommet : Hirst et Bacon chez Christie’s Londres

Après le battage fait par Christie’s pendant des semaines avant sa vente d’art contemporain et d’après-guerre, qui a eu lieu

Roy Lichtenstein

Une œuvre de Roy Lichtenstein en vente pour la première fois depuis 1977

Sotheby’s New York aura le privilège de vendre une peinture de Roy Lichtenstein, Female Head en novembre. Terminée en 1977,

foire texas contemporary art fair houston

Une foire d’art contemporain annulée à Houston

Alors que les musées texans font le bilan des dégâts causés par l’ouragan Harvey (Voir “La National Endowment for the

Pin It on Pinterest