C’est une récompense prestigieuse qui ne laisse aucune place au hasard. Le prix Découverte de l’association des Amis du Palais de Tokyo est remis à la suite d’un long processus qui prend en compte l’avis de ses 800 membres (mécènes, collectionneurs, amateurs d’art contemporain…) ainsi que d’un jury de professionnels, composé cette année de Jean de Loisy (président du Palais de Tokyo), Angélique Aubert (directrice du mécénat chez Emerige), Henri-François Debailleux (journaliste), Thierry Forien (Président du Prix) et des membres du Comité de Sélection. Cette année, il a couronné le travail du jeune plasticien Romain Vicari, qui bénéficiera d’une aide d’environ 20 000 euros offerts par la banque Pictet pour la réalisation d’un travail qui sera présenté dans l’enceinte du Palais en 2018. Une opportunité en or pour ce jeune diplômé de l’ENSBA Paris qui a notamment été sélectionné à la 61ème édition du Salon de Montrouge en 2016.

Un engagement personnel

Romain Vicari fait partie de la petite dizaine d’artistes à avoir bénéficié de ce coup de pouce depuis la création du prix en 2008. Et si l’on dresse la liste des précédents lauréats, ils partagent tous un parcours semé d’opportunités : Enrique Ramirez, Sara Favriau, Hayoun Kwon… Pour Thierry Forien, le prix est à l’image de l’association des Amis du Palais de Tokyo : dynamique et exigeant. Depuis qu’il en est le président, il s’attelle à rendre cette distinction la plus objective et la plus juste possible, afin qu’elle reflète les différentes sensibilités des membres de l’association. “L’originalité du prix, explique-t-il, réside dans le fait qu’il n’y a pas d’appel à candidature. Ce sont les membres de notre association qui proposent des artistes, ce qui demande un vrai engagement personnel. Les membres sont des passionnés d’art contemporain qui voient beaucoup d’expositions, qui font le tour des galeries et des ateliers…” Ceux qui le souhaitent proposent donc le dossier d’un artiste, accompagné d’un courrier qui explique la raison de leur choix. “Ce premier filtre, continue Thierry Forien, permet d’avoir des dossiers de grande qualité. Nous en avons entre 60 et 70.” Le dossier de la lauréate de 2015, Hayoun Kwon, a par exemple été proposé par le couple de collectionneurs d’art vidéo Jean Conrad et Isabelle Lemaître. Chaque proposition est le fruit d’un véritable coup de cœur personnel.

Des sélections exigeantes

Les dossiers sont ensuite analysés par un comité composé de six membres de l’association, repérés pour leur implication dans le monde de l’art. Après une longue série de sélections exigeantes, il reste entre 7 et 9 artistes. Ces présélectionnés sont alors présentés devant le jury de professionnels, par le biais de l’un des membres du comité. “Être présélectionné, c’est déjà une chance extraordinaire, explique Thierry Forien. Votre nom est diffusé auprès de la liste des 800 Amis du Palais de Tokyo. Cela donne une très bonne visibilité à l’artiste, qui peut notamment être repéré par Jean de Loisy.” Après le vote du jury, trois finalistes sont choisis. Le gagnant est finalement élu par les membres de l’association : un juste retour des choses.

“Les artistes sélectionnés trouvent en général très rapidement une galerie” estime Thierry Forien, qui cite avec fierté le parcours d’Enrique Ramírez, qui a rejoint la galerie Michel Rein. Il continue en effet à suivre les ancients lauréats de près. Pour l’heure, on pourra découvrir l’œuvre d’Hayoun Kwon au Palais de Tokyo à partir du 14 juin prochain. L’occasion de découvrir sa vision très particulière de la réalité, qui avait su séduire le jury en 2015.

Articles Similaires
Jeff Koons

Jeff Koons dévoile sa sculpture en hommage à Paris

L’artiste américain Jeff Koons a une relation toute particulière avec la France. Son exposition au Centre Pompidou a battu des

Jeremy Shaw Sobey Art Award

L’artiste Jeremy Shaw remporte le Sobey Art Award canadien

L’artiste Jeremy Shaw vient de remporter le Sobey Art Award, un prestigieux prix canadien. Accompagné d’une dotation de 37 000

Akunyili Crosby Prix Canson®

Le Prix Canson® est attribué à Njideka Akunyili Crosby

Après Paris et Barcelone, c’est au Drawing Center à New York que se tenait cette année la remise du Prix

David Shrigley finaliste Prix Canson®

Le Prix Canson® sera remis le 21 juin à New York

Depuis 2010, le Prix Canson® est remis à un artiste contemporain dont le papier est le medium de prédilection. En

COP21

Les artistes s’engagent à Paris pendant la COP21

Du 30 novembre au 11 décembre, la COP21 s’installe à Paris. En marge de la conférence sur le climat, de

Pin It on Pinterest